Racisme

Un club refuse l’entrée à des jeunes roms ; un candidat n’est pas retenu par une firme à cause de sa nationalité non européenne ; une femme marocaine et toute sa famille sont harcelés par leurs voisins ; une annonce locative mentionne « pas de noirs »; un cafetier informe la clientèle que «  les juifs et les chiens ne sont pas les bienvenus » ; dans un forum de discussion, une personne incite à « la déportation des musulmans » ; etc.

Racisme

La législation antiracisme et antidiscrimination permettent de lutter contre :

  • les refus d’embauche ou licenciement, refus de location, dispositions réglementaires touchant aux critères dits « raciaux » : discriminations directes ou indirectes ;
  • les incitations à la haine, à la violence ou à la discrimination : discours de haine ;
  • les violences diverses, agressions physiques et verbales, harcèlement à l’école, sur le lieu de travail, au sport, sur internet et les médias sociaux : délits de haine.

Cinq critères dits « raciaux » sont repris dans la loi Antidiscrimination : la nationalité, la couleur de la peau, l’ascendance, l’origine nationale ou ethnique.

Que fait Unia ?

Unia lutte contre le racisme sous toutes ses formes en :

Unia est également compétent pour agir sur base de la loi sur le négationnisme.



Victime ou témoin
de discrimination ?

Signalez-le !

Restez informé-e

Restez informé-e de nos différentes activités :

Suivez-nous sur Facebook et Twitter