Autres critères de discrimination

L’état de santé

Autres critères de discrimination

Une femme se voit refuser une assurance solde restant dû en raison d'une greffe de rein subie il y a 15 ans; À cause d’une hépatite c contractée par le passé, un candidat infirmier voit sa candidature écartée ; une personne atteinte d’un cancer n’est pas admis à une formation de courte durée en raison de son état de santé ; etc.

Par état de santé actuel ou futur, le Centre entend l'état actuel de maladie physique ou mentale diagnostiqué ou l'état de santé futur ou raisonnablement prévisible.

L'examen des situations de discriminations fondées sur l'état de santé doit être réalisé au regard de l'aptitude du travailleur à remplir sa tâche et des éventuels aménagements raisonnables à y apporter, dans le cas de maladies chroniques.

La fortune

Autres critères de discrimination

Un propriétaire exige un CDI et un revenu de 2000 euros à ses candidats-locataires ; Un propriétaire refuse de louer son bien à « des noirs, des non belges et des insolvables » ; etc.

Par fortune, Unia entend le fait de disposer d'une capacité financière, quelle qu'en soit l'origine.

Ce motif de discrimination est le plus fréquemment rencontré de manière indirecte en matière de logement (exemple : refus de location à des personnes émargeant au CPAS ou bénéficiant d'allocations de chômage).

Les caractéristiques physiques

Autres critères de discrimination

Unia définit le concept de caractéristique physique en englobant les caractéristiques innées ou apparues indépendamment de la volonté de la personne (exemples : tache de naissance, brûlures, cicatrices chirurgicales, mutilations, ...) et qui sont stigmatisantes ou potentiellement stigmatisantes pour la personne.

Dès lors, les tatouages, piercings, coiffures ou autres caractéristiques de ce type ne sont pas considérés comme une caractéristique physique.

L'état civil

Autres critères de discrimination

Un propriétaire refuse de louer son appartement à une femme célibataire ; etc.

Restez informé-e

Restez informé-e de nos différentes activités :

Suivez-nous sur Facebook et Twitter